Prim, le crime de la rue du Turc

PRIM, el asesinato de la calle del Turco (PRIM, le crime de la rue du Turc).

Même s’il s’agit d’un long-métrage produit pour être télévisé, Miguel Bardem mise pour le classique et il a décidé tourner sur le personnage de Prim comme s’il s’agissait de Lincoln. Il n’y a rien à lui reprocher parce que l’époque, les costumes et les pistolets sont presque contemporains.

Madrid fait l’effet du dix-neuvième siècle (Même si les statues des lions qui sont à l’entrée du bâtiment ‘El Palacio de Las Cortes’ ont occupé cette place originalement deux ans après), les caractérisations sont justes et l’acteur qui fait le rôle de Galdós a une véritable ressemblance physique avec lui.

Le récit –hormis la préface de nature politique qui résulte trop succincte et sans beaucoup d’intensité- il y a une première scène dramatique excellente au milieu de la campagne où le Duc de Montpensier et ‘Enrique de Borbón’ (le premier Duc de Séville) se battent. Cette scène est parfaite pour apprécier le rôle qui joue Javivi, un rôle excellent qui résulte pas vraiment habituel pour cet acteur mais qu’il joue parfaitement. Il rendre le personnage très crédible et très intéressant (Pour moi, c’est la meilleure interprétation).

Por Fernando Marañón.

Ecrire un commentaire